Quels sont les secrets d’une charte graphique réussie ?

Publié le : 05 juillet 20223 mins de lecture

Souvent négligée, la charte graphique est indispensable pour communiquer efficacement. C’est en fait un outil indispensable au service de la stratégie de communication de l’entreprise, avec pour principal objectif : asseoir son image et son identité. Mais pour être certain que la marque soit correctement représentée, faut-il encore veiller à ce qu’elle soit bien conçue, ce qui n’est pas toujours facile. Et justement, pour vous aider, voici les secrets d’une charte graphique réussie.

L’adaptation de la charte graphique aux besoins spécifiques

La charte graphique doit renfermer toutes les informations pertinentes à la marque qui serviront ensuite de références pour tous les projets à venir. Une image de marque bien définie et forte permet notamment de se démarquer de ses concurrents. Avant tout, il est important d’identifier l’univers visuel qui correspond à la marque. Pour cela, il faut identifier les pictos, les illustrations et le style d’images qui correspondent le mieux à l’entreprise. Il faut ensuit décliner l’identité visuelle sur l’ensemble des outils de communication, pour gagner ainsi en notoriété et en crédibilité. Le plus important est de commencer sur des bases solides avec un guide bien construit.

Les éléments clés de la charte graphique

La charte graphique peut inclure quelques adjectifs décrivant le ton à employer pour évoquer la marque. Elle peut également inclure quelques images qui peuvent être utilisées dans le cadre de la communication, pour définir davantage le sentiment que doivent véhiculer les illustrations associées. En outre, des informations sur l’espacement et l’alignement sont à communiquer dans la charte graphique. Autrement dit, il est recommandé de sélectionner au moins deux polices de caractères différentes.

Pour que la marque soit exposée dans ses bonnes couleurs, la palette des couleurs utilisable doit être indiquée. Et puis, le logo doit s’intégrer aux différents supports. Sans oublier de mentionner l’histoire de la marque.

L’indispensable définition de la marque

La marque doit se tourner autour de ces 5 grands axes : des valeurs, une personnalité définie, la cible, sa vision et la mission. Pour cela, il faut déterminer les principes fondateurs qui pourront ensuite guider sur les décisions. Plus les valeurs seront faciles à se rappeler, plus il sera facile pour l’équipe de les appliquer. Puis, il faut lister les adjectifs qui sont opposés à la marque et qui la décrivent le mieux. Cela donnera le ton aux designs autant qu’aux textes. Rédiger sa mission consiste à expliquer pourquoi l’entreprise existe tandis que la vision expliquera vers quoi elle tend. L’identité visuelle est un peu comme la personnalité de l’entreprise.

Plan du site